AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Soul Society  

 

 K i m i • T a k a h a s h i

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité



K i m i • T a k a h a s h i  Vide
MessageSujet: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 7:59


KIMI TAKAHASHI • Miki feat. Bou { Kazuhiko Saitô }



K i m i • T a k a h a s h i  101003042613490609
« Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours... »
© Marguerite Duras




    K i m i • T a k a h a s h i  Bou_icon_3_by_Sweet_pearl


      Âge : 23 ans.
      Date de naissance : 6 juin.
      Signe astrologique : Gémeaux
      Sexe : F { } | M { x }
      Nationalité : Japonaise.
      Métier : Aucun




    ♦️ Vous en 7 Mots


      1 ♦️ Une Obsession ? Superstition ! Plus superstitieux que lui, on ne trouve pas. Ce jeune homme est invivable sur ce point là. La moindre petite superstition infondée ou même inventée lui donne la chair de poule. Cette chose l'obsède plus que tout. Ne voulant pas s'attirer les foudres d'un probable être supérieur, Kimi fait tout pour ne pas passer sous une échelle, croiser un chat noir, sortir un vendredi treize, marcher sur une fissure ou je ne sais quel autre imbécilité inventée. Et mieux vaudrait qu'il ne passe jamais sous une échelle ou autre... Le pauvre petit serait dans tous ses états ! En même temps... quelle idée d'ouvrir un parapluie dans un lieu couvert...

      2 ♦️ Un Tic ? Il a pris la mauvaise manie de cacher son visage derrière ses mains lorsqu'il est gêné. Cette attitude enfantine lui a valu de nombreuses remarques mais il fait comme si de rien n'était car il ne peut tout simplement pas cesser de le faire. A part ça, il n'a pas de tic à proprement parlé. Il n'est pas du genre à se tripoter tout le temps les cheveux ou même à triturer le bas de son t-shirt. Enfin bon, sur le coup on ne peut pas vraiment en trouver, mais il doit bien avoir quelques petites manies ;}

      3 ♦️ Un Péché Originel ? Oh... Kimi doit certainement avoir d'un peu de tout. Mais à petite dose. Ce n'est pas un gourmand de naissance mais il aime bien les sucreries. Il n'est pas vraiment orgueilleux, ni avare, ni même colérique. On va dire que sur ce point, il est "normal". Bon après qu'est ce que la normalité hein ? Il a un peu de tout, à petite dose. Après si vous voulez rentrer dans les péchés, le plus gros de ce petit homme est sans hésitation la curiosité. Son âme enfantine encore présence se remarque bien à travers ceci. Kimi est friand de découvertes et est assez curieux si ce n'est pour pas dire curieux tout court !

      4 ♦️ La Santé ? Imotep ! *je sors* Non, plus sérieusement, Kimi n'est pas en super forme. Il a l'air comme ça, il semble croquer la vie à pleine dents mais... c'était sans compter sur l'intervention d'une maladie peu connue voir inconnue. Voyez-vous, il arrive parfois à ce petit bout de ressentir une violente douleur au ventre, douleur qui remonte alors lentemennnttt et douloureusemenntttt jusqu'à son petit coeur. Il se met alors à tousser et à limite cracher ses poumons alors qu'un fin filet de sang en profite pour se mêler à la toux et à glisser le long de sa mâchoire. Oh je vous vois venir ! Ce n'est pas une partie de plaisir, il souffre vraiment ! Mais il ne sait pas à cause de quoi c'est du, ni comment aller mieux. Donc il vit avec, comme il peut... Ah j'oubliais, ses "crises" peuvent être rares ou bien très fréquentes. Sinon. Mentalement, c'est pire que la seconde guerre mondiale là dedans. Comment ça vous ne me croyez pas ? Et si je vous dis qu'il est qualifié de « schizophrène » bien atteint ? Tiens c'est étrange, je sens que ça vous fait tout de suite moins plaisir (aa).

      5 ♦️ Le Sexe ? Mais c'est quoi ces questions là ? Naméoh ! Je vais porter réclamation moi ! Oui bah tiens, je porte réclamation même ! Tout de suite ! Oui mo'sieur, oui mo'sieur ! Comment ça c'est obligatoire de répondre ? Mais je ne suis pas d'accord moi ! Vous vous en fichez ? Ah bah d'accord ! Sympa ! Franchement sympa ! Quoi ? Quoiii ? Qu'est ce que vous me dites ? D'arrêter mon speech ? Hmm... J'en ai marre moi ! J'suis pas un pingouin ! J'suis pas la pour payer la scolarité des p'tits écureuils è_é *sors* Hmm... Reprenons notre sérieux. Le sexe... Hmm, ouais le sexe. Bin, sans plus à vrai dire. Bon, il faut bien avouer qu'il fut manipulé de nombreuses fois par des hommes et des femmes à ce sujet mais ce n'est pas son passe temps favori il faut dire Rolling Eyes

      6 ♦️ Amour ? Ahh, le sujet sensible... L'Amour. Kimi est déjà tombé amoureux, oui. Une fois seulement. Mais c'était le grand amour. Malheureusement, cette personne l'a détruit plus qu'autre chose dans ce domaine et l'a marqué au fer rouge. Le coeur du Japonais ne bat plus que difficilement, agonisant péniblement dans sa cage sanguinolente. Un petit coeur déchiré et meurtri aux bords douloureux étirés parfois plus fort. Et de ce fait, il en a désormais peur. Aimer ne lui dit plus rien de bon. Il fuira toute relation de ce genre ou aura des réactions parfois très étranges. Mais après ce n'est qu'une étape à passer car derrière cette muraille anti effractions, on trouve un coeur d'or prêt à aimer et à donner tout ce qu'il peut... A vous de détruire cette muraille si vous êtes intéressés.

      7 ♦️ Un Secret ? Question inutile ! Si je vous le dis, ce n'est plus un secret dans ce cas (: Mais si vous tenez vraiment à le savoir, je vais vous en parler. Tout d'abord, il y a son passé. Kimi n'en parle jamais. A vrai dire, il préfère ne pas y repenser pour ne pas être tenté d'en parler. Pourquoi ? Car son père a disparu. Enfin disparu... Ca c'est ce qu'il prétend ! Mais au fond, Kimi sait parfaitement qu'il n'a pas disparu. Cet être abominable battait sa mère et il ne le supportait plus. Tirez vos conclusions tout seul. Mais chut ! C'est un secret.





      K i m i • T a k a h a s h i  Bou1

    ♦️ Who are You ?


    CARACTÈRE :

    Lorsque les « parents » prennent la paroles :
    « KImi ? Oh c'est un jeune homme très mignon, il ne ferait pas de mal à une mouche, vous savez. Ah, on a pourtant essayé de le faire réagir et de l'inciter à faire du mal aux autres pour qu'il ne se fasse pas marcher sur les pieds, mais rien n'y a fait. On l'a portant inscrit dès son plus jeune âge à des cours de free fight, karaté, enfin vous voyez ? De quoi le muscler et lui donner gouts au combat. Oh, nous ne voulions pas d'un monstre qui se bagarre, oh non non. Juste d'un petit garçon capable de se défendre en cas de besoin. Vous savez, en temps que mère, j'avais peur qu'il se fasse détruire très facilement. J'avais bien remarqué qu'il n'était vraiment pas prêt à faire du mal aux autres, mais je ne voulais pas qu'on puisse l'avoir facilement. Savoir que son enfant peut être réduit à rien en quelques secondes c'est vraiment effrayant...

    A part ça, notre enfant n'a jamais voulu grandir. Rentrer dans la cours des grands, ce n'était pas trop son fort. Il me répétait sans cesse que les grands n'étaient pas gentils avec lui et qu'il ne comprenait pas d'où venait toute cette haine envers son être. J'avais beau lui répéter que le monde n'était pas forcement tout rose comme il le pensait mais il s'entêtait à dire le contraire. Sa phrase fétiche était « Le monde est beau, je suis heureux de vivre. ». Je n'ai jamais compris cette positive attitude et l'ai toujours admirer. Penser positif lorsque les autres vous ignorent ou vous collent des bâtons dans les roues, c'est vraiment impressionnant. Enfin bon, c'est notre petit garçon, nous l'aimons comme il est. »



    Lorsque les « frères » et « soeurs » décident de parler :
    « Kimi ? Oh, c'est le plus déjanté d'entre nous. Il s'amuse tout seul ! Et puis il réagit comme un gamin. Il a beau avoir la vingtaine, il est du genre à tirer la langue à quelqu'un parce qu'il l'a contredit ! Non mais franchement, il est infernal. Et puis c'est une vraie boule d'énergie ! Il s'arrête jamais ! Tout le temps à courir partout, à sauter partout, à danser, à chanter. Je vous dis, il vaut mieux l'avoir en photo qu'en pension ce petit gars là ! Nos parents ont soufferts avec lui car il tenait rarement en place. Mais bon, c'est notre petit frère adoptif, nous l'aimons comme il est.

    Ah oui, il ne faut pas le dire à nos parents, mais une fois, il nous a avoué qu'il avait un penchant pour les hommes. Nous nous en fichons mais nos parents, nous ne pensons pas qu'ils apprécieront beaucoup que leur fils déjà bien anarchique ne puisse pas assurer la dépendance de la famille. Ahhh, la famille Kleine, c'est tout une histoire. Oui aprce que mes parents ont permi à Kimi de garder son ancien nom malgré le fait qu'il soit officiellement dans la famille. Si cette dernière venait à mourir, ce serait la fin du monde et les ancêtres seraient presque prêt à déclencher la troisième guerre mondiale ! Alors vous imaginez bien la colère ne nos parents si on leur disait qu'e Kimi était bisexuel voir homosexuel. C'est une façon de pensée très bornée mais bon. »



    Lorsque les amis veulent s'exprimer :
    « Ce mec, c'est un vrai fêtard ! Mais il est infernal ! Il nous descend toutes nos bouteilles et il n'en laisse aucune de côté. Et puis il y va, il n'a pas peur le petit ! Mais bon, il met une bonne ambiance en soirée, alors on le garde avec nous. Ah mais il n'a pas froid aux yeux, hein ! Il danse sur les tables, se trémousse sur la piste de danse sans complexes. Non franchement, ce petit gars, il est tout simplement extra pour une fête. On a juste pas encore réussit à lui faire toucher à la drogue mais on ne désespère pas ! En même temps, il est toujours mort quand on tente de l'initier alors ça n'aide pas. Une prochaine fois peut être !

    A part ça, c'est un vrai bisounours. Il raffole des câlins et des bisous et son cœur, ce n'est pas mieux. Jouer ne le dérange pas, il aime plutôt ça. Faire mumuse avec le corps d'un(e) autre, c'est un de ses jeux préférés. Mais il s'attache trop vite aux gens, et il est trop gentil alors forcement on lui marche sur les pieds. Ca lui donnerait presque un côté naïf. Il serait presque prêt à tout pour faire sourire quelqu'un même s'il ne le connait pas. Il nous répétait toujours que le monde n'était pas aussi noir qu'on le disait. On savait tous qu'il avait tord, mais il ne nous écoutait jamais. Il est borné quand il s'y met ! »

    En bref ?

    • Lunatique / Maladroit :
    L'un des plus gros défauts de son caractère. Il change parfois d'humeurs comme de chemises et c'est assez déroutant. Il lui arrive d'être heureux puis deux secondes après, il sera dans une colère noire ! Il faut avouer que sur ce point, Kimi est dur à cerner. Ce côté lunatique n'a rien arrangé à sa maladresse. On peut dire qu'il n'est pas vraiment doué. C'est le genre de personne à se manger un poteau en pleine rue, à faire tomber un bol qu'il tient dans les mains ou bien encore à tomber d'une chaise juste en se penchant pour ramasser sa serviette... Ah on ne pourra pas le changer ce petit, mais on fait avec.

    • Enfantin / Joueur :
    Son âme enfantine ne l'a jamais quitté. En plus de ça, il est très joueur ce qui le rend encore plus gamin. Il aime sauter dans les flaques d'eau, il aime rire des débilités enfantines, il aime regarder les dessins animés régressifs, il aime faire l'imbécile, il aime s'amuser. Enfin tout ceci a été stipulé plus haut.

    • Imaginatif / Hallucination :
    Mr Hyde, vous connaissez ? Non ? Normal. C'est un personnage provenant tout droit de l'imagination débordante du petit Japonais. Le problème est que cette imagination s'est transformée en hallucination...

    • Capricieux / Boudeur :
    C'est un gamin, en voilà la preuve. Malgré sa positive attitude, il lui arrive de faire des crises et de bouder pour un rien. On ne lui en veut pas Rolling Eyes

    • Changeant / Dangereux :
    Kimi... Miki... Kimi... Miki... Pourquoi deux noms pour une même personne ? Tout simplement car il y a deux personnes dans un même corps. Etrange et effrayant n'est ce pas ? Kimi, le doux petit agneaux qui ne ferait pas de mal à une mouche et... Miki, le violet et sadique jeune adulte dont il ne vaut mieux pas croiser la route. Deux personnalités complètement opposées. « Noir est Kimi, Gris est Miki... »

    • Souriant / Joyeux :
    Le petit rayon de soleil ! Kimi sourit toujours. Même quand il est triste, même quand il a mal, il finit toujours par sourire. A croire que c'est un tic ! Malgré sa lunatique attitude, il est très joyeux et pense presque toujours positivement. Pour lui, tout le monde est beau, tout le monde est gentil ! Mais ça, ses parents adoptifs s'en sont chargés pour le rappeler (:

    • Gentil / Naïf :
    Cf, speech des parents -ZABF-


    La liste n'est malheureusement, pour vous, pas exhaustive !



    PHYSIQUE & SIGNE DISTINCTIF :
    Une personne est assez difficile à décrire, que ce soit physiquement ou mentalement car elle parait toujours différente pour chaque personne qui peuple cette Terre. Certains vous dirons que cette personne est grande, alors que d’autres vous diront qu’elle est petite. Certains vous dirons qu’elle est maigre, alors que d’autres diront qu’elle est normale. Et bien sur c’est le même refrain pour la couleur des cheveux, des yeux & du teint, de la musculature, de la longueur des cheveux, et j’en passe. Entre ce que nous croyons voir et ce que nous voyons vraiment, ce que nous avons en tête et la réalité, ce que nous pensons et ce qui se passe, ce que nous ressentons et la situation, ce que nous sommes et ce que celui en face est… Entre toutes ces différences qui nous composent, comment voulez-vous que nous arrivions, tous autant que nous sommes, à nous comprendre ? Nous vivons dans une réalité fictive, une réalité que nous nous inventons car cette réalité n’est pas la même pour les personnes qui se trouvent autours de nous. Et pourtant, on se persuade que cela existe. Stupidité humaine. Mais puisqu’il faut décrire : décrivons.

      La personne derrière l'écran a écrit:
      « J'adore sa petite bouille de gamin ♥️ »



    Je pense que la citation juste au dessus a bien résumé ce petit être ~ Je vous laisserai y réfléchir consciencieusement car je ne me « risquerai » pas à l'expliquer Rolling Eyes Passons. Kimi est, comme qui dirait, une poupée. Une petite poupée de Chair, une petite poupée de Sang. Une nouvelle poupée qui a laissé fondre la cire de son origine pour devenir humaine. Il n’est pas bien grand et pas bien lourd. C’est une sorte de petite poupée passe partout qui atteint difficilement les un mètre cinquante huit et les quarante sept kilogrammes. On ne peut pas dire qu'il soit encombrante de ce côté-là. Beaucoup de personnes se lamenteraient sur cette ‘petite’ taille, mais Kimi, lui, en est fière. Il faut voir le bon côté des choses : le jeune homme peut se faufiler partout sans le moindre problème. Il n’a pas besoin de se baisser pour éviter les hautes branches qui menacent de vous attaquer au moindre faux pas, de se courber pour passer sous un passage de porte ancien un peu trop bas, de plier les genoux pour passer inaperçu cachée derrière une haie, et puis la terre est moins basse pour lui. Kimi y trouve tous les avantages. Et puis si il veut se grandir un peu pour ne serait-ce quelle raison, il existe toujours les talons qui peuvent lui faire atteindre les un mètre soixante-quinze ( après il faut payer l’option équilibre, assurance maladie niveau cassage de cheville, bref… Et ça c'est seulement le soireuh ! -ZBAF- ) Tout ça pour dire que ce n’est vraiment pas un handicap pour lui, loin de là. Mais il ne faut pas exagérer non plus, il n'est pas l'un des plus petits ( mais pas loin. Tout proche même -maggle- ). On a beau dire, d'apparence il n'est pas rare de le confondre avec une demoiselle. Mais ce n'en est pas une voyons ! Vous ne me croyez pas ? Déshabillez le vous verrez bien qu'il possède tout ce qui compose un homme. Et oui. Méfiez-vous des apparences, elles sont parfois très trompeuses ! Mais être pris pour une fille ne dérange pas Kimi. A vrai dire, il s'en amuse beaucoup et aime voir la surprise se peindre sur le visage de son interlocuteur lorsqu'il commence à le dévêtir. Amusant, vraiment amusant.

    Pour continuer sur la description générale du corps du jeune homme, je vais vous parler de sa peau. Oui, de ça peau. Comment ça sa peau ne vous intéresse pas ? Mais bien sur que si c’est intéressant ! Voyez vous, Kimi possède une peau extrêmement pâle, claire, transparente, enfin très très très très claire. Il n’est pas rare qu’on le prenne pour un zombie sortant de sa tombe pour venir dévorer le nouveau monde. Bon, bien sur, Kimi est plus joli qu’un zombie ou un cadavre en décomposition... Enfin passons. Donc j’en étais à sa peau. Oui, sa peau est étonnement claire, comme s’il avait passé la plupart de sa vie enfermée dans un endroit sans lumière, ce qui n’est pas loin d’être le cas. Elle est ferme et tiède, qu'un peu fraiche. Notre Kimi n’est pas un reptile, rassurez-vous. Encore une bizarrerie de la Nature. Mais qui sait ce que la Nature nous réserve ce coup ci pour ce petit ? Hm… Cette peau pâle et fraîche entoure un corps bien proportionné sans trop de cicatrices. A vrai dire des cicatrices il en a. Mais elles ne se voient pas beaucoup sur la peau du damoiseau. Par contre ce qu’on peut remarquer c'est son tatouage : une croix remplie de noir sur son bas ventre. Ca ne sert à rien que je vous dise qu'il a les oreilles percées ? Bon d’accord, je ne vous le dirai pas alors !

    Kimi possède un joli visage, avec une peau lisse et sans vraiment de défauts apparents. Des joues encore enfantines, un menton peu prononcé, une mâchoire aux contours doux, tout ça dans un ovale rassurant. On y trouve une bouche bien proportionnée avec des lèvres d’un rose pâle virant à la couleur chair, un petit nez digne d’un asiatique, et des yeux étrangement envoutants. Ses petits yeux sont des perles, des gouttes de pluie. Ils sont d'un noir mystérieux avec un peu de gris qui s’estompe ou s’intensifie en fonction du temps et des humeurs mais qui restent étonnement visibles sur son visage pâle. Je pourrai faire tout un exposé sur ses yeux, mais je pense que ça ne serait pas le plus judicieux car vous les découvriraient par vous-même. Ah si, petite précision. « Noir est Kimi, Gris est Miki. » Kézako ? A vous de trouver (: A part ça, son joli visage est encadré par des cheveux naturellement brun qui ne descendent pas bien bas. Mais bon question couleur, l'asiatique a plutôt opté pour un blond platine presque blanc. Ah oui oui, le brun, il en avait marre. Ses cheveux sont très doux et légers, parfois lisses, parfois ondulés. Il lui arrive de les colorer en allant vers le blond, le châtain, le rouge, le bleu, etc... Passons. Son cou n’est ni trop grand, ni trop petit, en équilibre sur des épaules peu prononcées. Ses bras sont peu musclés, ses mains aux doigts fins sont attachés à ses avant bras par de solides poignets. Ses poignets sont fins, comme sa taille. Son ventre est plat et on voit parfaitement le dessin des os du haut de son bassin sur sa peau. Ses cuisses sont peu musclées elles aussi. Et tout ce magnifique ensemble repose sur des pieds stables qui on vu pas mal de sols différents. Ils ont foulés l’herbe rase et l’herbe haute, le béton, le goudron brulant ou gelé, le sable, les graviers, l’asphalte, le carrelage brisé, le verre, etc… Ah, j’allais oublier de vous préciser le fait que notre petite poupée est très agile. Ne le sous-estimez pas pour autant.

    Assez parlé de son physique, parlons maintenant de son style vestimentaire. Kimi est un jeune avec des gouts à lui. Passant du simple jean bleuté au jean noir déchiré et chainé, du haut blanc tout simple au sweat macabres, du short à la robe, il ne se soucie guère du regard des autres sur son style vestimentaire. Il s'habille comme il le souhaite et en fonction de ses humeurs, tant pis si ça ne plait guère aux autres car ils devront s'y faire. Fervent admirateur des bracelets, il décore ses avant bras avec quantité et parfois dans excessif. Il aime aussi beaucoup les chapeaux mais ce n'est qu'un détail. Ah j'allais oublier, Kimi met parfois des lentilles de couleur sur ses yeux et ne se soucie guère de leur couleur. Bleu, jaune, gris, rouge, il s'en fiche. Et ce n'est pas rare qu'il en mette deux de différentes couleurs. Ah notre Kimi, nous ne le changerons pas. Enfin bon… Il a un style vestimentaire bien à lui qui évolue beaucoup, il m’est donc très difficile de vous le décrire. Mais ne vous inquiétez pas ! Vous le découvrirez au prochain épisode au fur et à mesure…


    ♦️ Where Have You Been ?


    HISTOIRE :
    Des lettres… Quelques mots… Formant une phrase. Une phrase pleine de sens pourtant aussi vide que l’univers. Une phrase qui veut tout dire et ne rien dire à la fois… Une phrase à double sens, une phrase à double tranchant. Une phrase correspondant au résumé bien plus que schématisé de la vie d’un jeune homme. Qui aurait un jour pur pensé que ca vie se résumait à une phrase ? Ou bien même un mot. En fait les phrases sont l’évolution d’un mot lui-même trop court pour passer inaperçue. Les gens trouvent qu’une phrase pour résumer sa vie n’est pas assez longue, alors souvent ils font des biographies diverses, plus ennuyantes les unes que les autres. Des biographies qui au final peuvent ce résumer en une petite phrase plus ou moins longue suivant la vie de chacun. Peut être font ils ça par peur d’être oublié, délaissé… Ou bien même inapprécié… Faut-il faire une biographie pour être accepté ? C’est encore un fait débile des Hommes. Encore une règle imposée, encore un fait obligatoire… Une règle en plus à respecter et à appliquer. Pourrons-nous un jour vivre dans un total anonymat ? Vivre sans avoir peur de se faire juger à peine arrivé quelque part ? Car souvent les gens se basent sur des faits racontés et non vus. Parfois c’est tellement plus facile d’écouter que de voir… Puisque c’est une règle, faisons comme tout le monde…



    « Ne crois pas que derrière le masque de la Geisha se cache la pureté et la sagesse incarnée. »
    © YU`NOW



    Ma vie est un puzzle. Un puzzle composé de pièces qui se sont indispensables et s'emboitent parfaitement les unes dans les autres. Chaque petite pièce aussi minuscule soit elle trouve sa place dans cet immense bloc, une place bien précise que personne d'autre ne peut occuper. Et ce sont souvent les détails les moins visibles qui sont les plus importants pour leur agencement. Une multitude de pièces qui composent un tout, mon univers, mon monde, ma vie. N'essayer pas de le comprendre et de l'explorer car vous risqueriez de vous perdre dans ses rainures. N'aviez-vous pas remarqué qu'elles formaient un labyrinthe ? Se perdre dans les dédales d'une âme n'est pas la meilleure qui puisse vous arriver car là bas, personne ne peut venir vous aider, personne ne peut vous conseiller ou même vous sauver, je me trompe ? Car au fond de vous vous avez peur. Peur de ce qui pourrait se trouver là bas, peur de découvrir des choses qui auraient mieux fait de rester secrètes, peur de rencontrer le monstre qui sommeille en moi, peur que je vous dévoile qui je suis vraiment, peur de savoir comment je suis devenu ainsi. Parce que cela ne s'est pas fait tout seul du jour au lendemain en un claquement de doigts. Non, ça a prit du temps, ça a été long, très long. Je me suis vue sombrer lentement et douloureusement, je me suis vue partir et prendre le train en aller simple. J'ai assisté, impuissant, à ma propre démence, à ma propre destruction. Je me noyais sans pouvoir faire quoi que ce soit, mais au fond, avais-je vraiment envie de relever la tête pour respirer ?... Cette question m'a toujours beaucoup intriguée. N'étais-je pas la propre responsable du tournant sanglant que ma vie avait pris ? N'étais-je pas le propre bourreau de mon coeur ? N'étais-je pas ma propre faucheuse ?... Ne serais-je pas le propre scénariste de ma descente aux enfers ? Ou peut être pas... C'est lorsque la confiance en soi s'en va que la remise en question devient votre meilleure et pire ennemie...

    Mes pensées sont floues... Malgré ça, je n'ai jamais su si j'étais l'auteur de ma vie, je n'ai jamais vraiment su si quelqu'un tirait les ficelles dans mon dos comme une vulgaire marionnette de bois et de tissus. On dit souvent que nous sommes maître de notre destin, de notre vie, mais c'est totalement faux. Je n'ai jamais choisi ma naissance, ce qui m'est arrivé, ou ce que je suis devenu. Je n'ai jamais rien demandé de tel. Tout ça m'est tombé dessus comme ça. Un cadeau du ciel, n'est ce pas ? Je ne trouve pas que ce soit vraiment un cadeau ou alors nous n'avons pas la même définition du mot « cadeau ». N'est-ce pas censé faire plaisir au receveur ? Si c'est le cas, je n'ai éprouvé aucun plaisir, et ça, je vous le garantis. Et puis, ça ne m'aurait pas dérangé de vivre la vie de tous ces fils ou filles à papa qui vivent dans le luxe le plus complet en ne sachant pas quoi mettre tellement leur armoire est bondée. Ca ne m'aurait pas dérangé de devenir employé dans un super marché pour finir ma vie paisiblement. Ca ne m'aurait pas dérangé d'être... normale. Vous voyez, quand je vous dis qu'on ne choisit pas notre vie, c'est que je sais de quoi je parle. On ne la choisit pas comme on choisirait un habit, on ne la choisit pas comme on choisirait une carte. Non, c'est elle qui vous choisit. Elle vient lentement vers vous, vous tourne autours et s'abat sur votre corps comme la peste. Impossible d'y échapper, impossible de la contrer. Tout est alors figé, votre destin est scellé et malgré tout ce que vous tenterez de faire, vous ne pourrez rien changé. Car il n'y a rien, absolument rien qui puisse vous sortir de là. A part la mort. Echec et Mat.

    Et comme ma créatrice ou mon créateur, allez savoir, m'oblige à vous ouvrir les portes de mon âme pour que je vous narre mon histoire, à contre coeur n'allez pas croire que c'est un plaisir pour ma part, je vous invite donc, à vous perdre dans les dédales de mon être. Ici, il n'y a pas le moindre secours, pas la moindre aide. J'espère que vous ne vous perdrez pas en route ou que vous ne vous ferez pas dévoré par un dragon. Il sont très affamés en ce moment, méfiez vous. Mais je préfère vous prévenir sur le champ, moi même je me perds dans ce gigantesque labyrinthe dont je ne connais pas tous les passages secrets ou pièges alors j'espère que vous n'avez pas peur de perdre la vie. Ne vous inquiétez pas, je me chargerai de faire disparaître vos corps, votre coeur et votre âme, partez tranquille. Oh j'oubliais, inutile de laisser votre main sur le côté droit du mur d'entrée pour trouver la sortie, les murs changent souvent de place sans prévenir et vous risqueriez de vous retrouver coincé dans les pièges de ce monstre ambulant. Veuillez éteindre vos portables, de toute façon ils ne captent pas, la visite va commencer...



    Bienvenue en Enfer, mon Enfer.


    «  Vous êtes prêt ? C'est parti dans ce cas.
    Je suis né à Wakkanai, ville du Japon située sur l'île d'Hokkaido. C'était un soir d'été, le soir du 6 Juin plus précisément. Je ne me suis souviens pas de l'année, à vrai dire, ce n'est pas que je ne m'en souviens pas c'est simplement que je n'ai pas envie d'y penser. La raison est simple. Ma mère, Hanako, était enceinte de deux petits garçons, des jumeaux. Mais lors de l'accouchement, un seul sur les deux survécu, c'était moi. Ma mère eut du mal à se remettre de cet événement et de cet accouchement difficile. Car oui, cet accouchement fut difficile. Rien ne s'était passé comme prévu. Mes parents ne nous attendaient pas si tôt car à vrai dire, nous devions naitre vers le premier Juillet. Déjà, ça eut le don de beaucoup inquiéter ma pauvre mère. Ensuite, mon frère et moi nous « battions » pour sortir en premier. Finalement, c'est mon frère qui gagna. Allez savoir pourquoi, j'étais déjà trop gentil dès ma naissance... Enfin bon. Malheureusement le petit Takahashi resta bloqué et ne put sortir correctement du ventre de ma mère. Ce soir là, le médecin n'était certainement pas sobre car il étouffa le nourrisson. Comment ? Je ne l'ai jamais su. Enfin... Vient mon tour. Ce ne fut pas une partie de plaisir pour mon cas non plus. Ma mère était déjà bien fatiguée et attristée voir démolie par la mort de son enfant ce qui fait qu'elle ne poussa pas assez fort pour me sortir, moi. Ils durent l'ouvrir pour m'extirper de son ventre. C'est à ce moment là qu'ils se rendirent compte que je m'étais fait un magnifique collier avec le cordon ombilical. Il paraît que j'étais tout violet ! Là, ce fut panique totale. Qualifié de « trop petit », « trop léger », « mal développé », je fus placé en couveuse, assistance respiratoire et tout le bazar. Tout ceci ne rassura pas vraiment mes parents... Enfin bon. Je passai un bon moment à l'hôpital.

    Hanako n'eut pas vraiment de mal à se remettre de la mort de mon jumeau. Elle s'estimait heureuse de ne pas avoir perdu les deux et se concentrait donc sur moi. Par contre, ce n'était pas le cas de Ryo qui tombait petit à petit dans l'alcool. Il ne supportait pas le fait d'avoir perdu un fils et ça lui joua des tours. De mon côté, je vivais paisiblement ma petite vie. Plus je grandissais et plus mon côté androgyne prenait le dessus. Mes parents n'étaient pas vraiment pour, et je compris rapidement pourquoi. Tout se passait pourtant bien à l'école. Je n'étais pas le meilleur élève de la classe, mais je n'étais pas le moins bon non plus. Entre les deux. Je faisais mes devoirs comme un grand et aidais mes parents parfois à la maison. Mes parents s'amusaient à m'apprendre l'anglais en parallèle à ma langue maternelle. Ils disaient que j'en aurais besoin plus tard, ils avaient raison. Du côté des amis, je m'entendais assez bien avec les gens. Mais plus le temps passait, plus je devenais androgyne, plus mes relations avec l'extérieur se dégradaient. Tout d'abord, ce furent les parents de mes amis qui me fuirent, puis ils interdirent leurs enfants de me voir, et finalement ce furent les enfants qui ne voulaient plus me voir. Et c'est à partir de là que le mot « école » fut synonyme de « douleur » et « enfer ». Tout commença par un simple regard... regard qui se transforma en insultes. Insultes qui se transformèrent en coups. Coups qui se transformèrent en humiliations. Humiliations qui se transformèrent en manipulations. Manipulations qui se transformèrent en abus... Je n'en ai jamais parlé à mes parents car je ne voulais pas attirer l'attention sur mon cas. Je faisais comme si de rien n'était, cachant mes bleus et mes blessures comme je pouvais, ravalant mes larmes sur le chemin du retour. 

    Et pourtant, Dieu sait combien ça me détruisait. Pourtant... Je n'ai jamais perdu le sourire ni cette joie de vivre qui me caractérise tant. Je pense même que mes parents ne se sont jamais rendu compte de ce qu'il se passait. A un moment, il y a bien eu un flottement sur la question, mais j'ai rapidement dissipé les doutes. Je ne voulais pas rendre plus triste ma mère et je ne voulais pas non plus que mon père se détruise plus que ça. J'assistais déjà à sa destruction, ce n'était pas pour l'achever plus ! Tout se passait relativement bien jusqu'au jour où mon père péta littéralement un câble. L'alcool l'avait rendu que plus violent et il se mit à frapper ma mère. Au début, je ne comprenais pas vraiment et je le laissais faire, mais je finis par intervenir. Ahh, je compris bien vite que j'avais fait une énorme erreur car les coups se retournèrent contre moi. Le problème était que les blessures causées par mon père étaient beaucoup plus difficiles à cacher que celles de mes camarades... Blessé dans mon amour propre et dans mon insouciance, je me renfermais sur moi même jusqu'au jour où je le rencontrais. Il m'est impossible de prononcer son prénom aujourd'hui tellement cet être m'a détruit... Pourtant tout se passait bien au départ. Il me redonnait petit à petit goût à la vie, et me rendait un peu plus fort. Jusqu'à ce fameux jour... Entre temps j'avais achevé mon père qui avait lui même achevé ma mère sous ses coups. Oh je n'avais pas hésité une seconde ! Il n'avait pas le droit d'ôter la vie à ma mère... Comment l'ai-je tué ? Mieux vaut ne pas le savoir.

    Au départ je m'en suis voulu. Mais ce sentiment s'estompa bien vite avec le comportement étrange de cet homme qui partageait ma vie. Il partageait ma vie, oui. Jusqu'au jour où il décida de me réduire au rang de poupée et objet sexuel. Là, ce fut plus fort que moi, je lui ôtai la vie. Sans aucune compassion. Le prie dans tout ça était que je n'avais pas l'impression de commettre les crimes... Ce n'était pas moi ! Enfin bref. Je n'avais alors que dix sept pauvres années et, orphelin, je fus placé dans un foyer. Oh ca ne dura pas longtemps car une famille Française m'adopta lors de leur séjour au Japon. Je partis donc vivre en France et appris leur étrange langue bien compliquée. Il se passa de nombreuses choses en France d'ailleurs... mais je n'ai pas envie d'y repenser, puisque vous ne le saurez jamais. Enfin bref. Le six Juin dernier, mes parents adoptifs décidèrent de me payer des vacances dans un hôtel Anglais réputé. Aujourd'hui, c'est le jour du départ ♥️ . . . Si seulement tu savais ce qu'y t'attend là bas sombre idiot. » »

    Toute l'histoire de Kimi n'est pas racontée ici, c'est normal et c'est fait exprès (: Des passages sont mis en ellipse, d'autres survolés, d'autres détaillés, ce ne sont pas forcément les plus important. Et puis, qui vous dit que ce que Kimi vous a raconté est vrai ?... Et j'en profite pour m'excuser car l'histoire est vraiment nulle x)

    VOTRE ARRIVÉE À SEVEN :
    Oh c'est simple ! Il est ici en vacances, pour une bonne semaine. Il a tout simplement pris l'avion puis le taxi. Quoi de plus compliqué ?...


    ♦️ Behind the Screen



      K i m i • T a k a h a s h i  Bou_icon101



        Pseudo : Yuu'
        Âge : J'ai au moins 2 000 ans les anfants Rolling Eyes
        Sexe : F { } | M { } H { x } (aa)
        Pays : France.
        Présence sur 7 : En vacances ; tout le temps. En cours ; souvent "là" sans être "là". Je n'ai pas le temps de poster en cours :/ Donc si je RP c'est souvent pendant les vacances.
        Comment avez-vous connu le forum ? C'est de la faut de Kuri' ! Nieeuh, 'm'a forcéééééé (aa)
        Voulez-vous que Nanashi intervienne dans vos RPs ? : Si ça lui fait plaisir ♥️
        Et maintenant le code ?





    Dernière édition par Kimi Takahashi le 26.10.10 14:09, édité 21 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Jillian R. Mizuno
    ­{Truly Yours... Admin}
    « Our Dream ended long ago... »


    ♣ Messages : 379
    ♣ Âge du Joueur : 29
    ♣ Doubles Comptes : Johann F. Baüer

    ♟ Âge : 31 ans

    ♟ Signe Astro : Bélier

    ♟Statut RP : Open

    ♟ Tag Line : «Life is a game... until a child comes and takes you by the hand.»

    ♟ Avatar : Aoi [the GazettE]



    Registre de l'Hôtel
    Infos Personnage:

    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 8:02

    On aime les hermaphrodites ici, t'inquiète =D Pas de préjugés, pas de préjugés, tout le monde à poil et dans le placard de l'intendant ! *ZBAAAF*

    *koff KOFF*

    Ça paraît que j'ai pas encore dormi, tiens XD Bienvenuuuuuue, bonne chance pour ta fiche, courage, toussa, toussa et je te souhaites des années de bonheur et... et... *va dormir* Sleep *coma*

    K i m i • T a k a h a s h i  Aoi4
    "I've been dreaming for so long
    To find a meaning, to understand
    The Secret of Life.
    Why am I here to try again?"
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Anonymous
    Invité
    Invité



    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 8:04

      Et ça se dit admin après... Rolling Eyes rahlala !
      Merci :3
    Revenir en haut Aller en bas
    Flynn T. Sullivan


    ♣ Messages : 94
    ♣ Âge du Joueur : 34
    ♣ Doubles Comptes : Katsunari Endô

    ♟ Âge : 43 ans

    ♟ Signe Astro : Cancer

    ♟Statut RP : Open

    ♟ Tag Line : Je crois assez volontiers à la réincarnation, mais je ne suis pas tout à fait convaincu que j'aurai sept vies successives. Donc, j'essaie d'avoir sept vies simultanées, et pleines et entières, absolument pleines.

    ♟ Avatar : Robert Downey Jr.



    Registre de l'Hôtel
    Infos Personnage:

    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 11:38

    Coucou et bienvenue ;)

    Je te souhaite bon courage pour terminer cette fiche :p

    :100:

    ♠️♠️♠️♠️♠️♠️♠️
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Anonymous
    Invité
    Invité



    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 14:07

      Merci Very Happy

      EDIT : J'ai.. TERMINNEEE ♥️
    Revenir en haut Aller en bas
    Jillian R. Mizuno
    ­{Truly Yours... Admin}
    « Our Dream ended long ago... »


    ♣ Messages : 379
    ♣ Âge du Joueur : 29
    ♣ Doubles Comptes : Johann F. Baüer

    ♟ Âge : 31 ans

    ♟ Signe Astro : Bélier

    ♟Statut RP : Open

    ♟ Tag Line : «Life is a game... until a child comes and takes you by the hand.»

    ♟ Avatar : Aoi [the GazettE]



    Registre de l'Hôtel
    Infos Personnage:

    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 14:34

    *entre*

    À croire que je me suis levée que pour te valider xD Bref, tu es validée ! (ben tiens !).

    N'oublie pas d'ouvrir tes demandes de sujets et de liens, d'aller chercher ta chambre et surtout, de t'amuser ♥

    K i m i • T a k a h a s h i  Aoi4
    "I've been dreaming for so long
    To find a meaning, to understand
    The Secret of Life.
    Why am I here to try again?"
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Anonymous
    Invité
    Invité



    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 14:41

      XD Merci (: J'y cours ;)
    Revenir en haut Aller en bas
    Raymond Ackroyd


    ♣ Messages : 82
    ♣ Âge du Joueur : 33
    ♣ Doubles Comptes : //

    ♟ Âge : 27 ans

    ♟ Signe Astro : Poisson

    ♟Statut RP : Open

    ♟ Tag Line : « Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

    ♟ Avatar : Kai (the GazettE)



    Registre de l'Hôtel
    Infos Personnage:

    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 15:07

    Bienvenue parmi nous :012: Au plaisir de RP ^^


    K i m i • T a k a h a s h i  Kai
    YOU GOT ME ♦️ DIDN'T YOU ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Clover Mizuno


    ♣ Messages : 81
    ♣ Âge du Joueur : 35
    ♟ Âge : 6 ans

    ♟ Signe Astro : Vierge

    ♟Statut RP : Open



    Registre de l'Hôtel
    Infos Personnage:

    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 16:55

    Hellooooooooooooooooo :001::001::001::001::001:

    Bienvenu coupain ! x)
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Anonymous
    Invité
    Invité



    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime26.10.10 17:04

      Marciiii ♥️

      @Raymond ; Au plaisir de Rp avec toi aussi ;)

      @ Clover ; Coupine Very Happy
    Revenir en haut Aller en bas

    Contenu sponsorisé




    K i m i • T a k a h a s h i  Vide
    MessageSujet: Re: K i m i • T a k a h a s h i    K i m i • T a k a h a s h i  Icon_minitime

    Revenir en haut Aller en bas
     

    K i m i • T a k a h a s h i

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Hotel Seven :: 
      Administration
     :: Votre Personnage :: Fiches Validées
    -